FCPE Nationale - novembre 2011


Paris le 2 novembre 2011

Rythmes : les occasions manquées du ministère !

     A la rentrée des vacances de la Toussaint : deux occasions manquées par le ministère pour améliorer les conditions de travail des élèves !

     Aujourd’hui, mercredi 2 novembre, dans certains départements les élèves ont repris le chemin de l’Ecole.

     Les derniers rapports, de l'Académie de médecine, de la mission parlementaire et de la conférence sur les rythmes, ainsi que les chercheurs, tous condamnent la durée actuelle des vacances de la Toussaint. Ces vacances n’offrent pas aux élèves un temps de repos suffisant dans un premier trimestre d’une longueur excessive. Le ministère de l’Education nationale aurait pu prendre la plus simple et raisonnable des décisions : modifier le calendrier scolaire en portant à deux semaines complètes les vacances de la Toussaint.

     Au contraire, le ministère a laissé cette année encore, certains rectorats réduire cette coupure d’une journée supplémentaire.

     La FCPE rappelle que si le ministère de l’Education nationale respectait les élèves, ces derniers seraient encore tous en vacances et ce pour trois jours !

     La deuxième occasion manquée par le ministère concerne la durée de la pause méridienne. Le ministre s’était engagé à rédiger une circulaire concernant la préconisation d’un temps de restauration de 90 minutes minimum et ceci conformément aux revendications de la FCPE. Cette circulaire n’est toujours pas parue ! La FCPE appelle les parents d’élèves à débattre de la question des rythmes et à demander la création de commission des emplois du temps dans les collèges et les lycées.

     Face à l’immobilisme du ministère, la FCPE appelle les parents d’élèves à se mobiliser pour transformer l’Ecole.

Jean-Jacques HAZAN
FCPE Nationale

© 2012 FCPE ARDECHE